Viager » Générale » Le viager : tout ce que vous devez savoir

Le viager : tout ce que vous devez savoir

Le viager est un contrat atypique qui peut présenter de nombreux avantages, à condition de bien le comprendre. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur le viager, des conditions à remplir pour en bénéficier aux différents types de contrats existants.

Qu’est-ce que le viager ?

Le viager consiste en la vente d’un bien immobilier (maison, appartement…) à une personne âgée, contre le versement d’une rente mensuelle jusqu’au décès de celle-ci. L’acquéreur a donc l’usage et la jouissance du bien pendant toute la durée du contrat.

Lire également : Comment sécuriser son projet d’achat en viager ?

Avantages pour l’acheteur :

-Pas de frais de notaire, de dossier de crédit ou de garantie
-Un bien immobilier à un prix intéressant
-La rente peut être révisée à la hausse en fonction de l’inflation

Sujet a lire : La fin du viager, une étape majeure dans la vie d'une personne

Inconvénients pour l’acheteur :

-Le risque de décès du vendeur est élevé, et plus il est âgé, plus le risque est grand
-Si le vendeur vit longtemps, l’acheteur peut se retrouver « prisonnier » du contrat et ne plus pouvoir vendre le bien

Comment fonctionne le viager ?

Le viager est un contrat atypique qui peut présenter de nombreux avantages pour les deux parties. En effet, le vendeur perçoit une rente viagère jusqu’à son décès, tandis que l’acheteur peut habiter le bien sans payer de mensualités. Cependant, il est important de bien comprendre comment fonctionne ce type de contrat avant de s’engager.

Le viager repose sur un contrat de vente en viager immuable, c’est-à-dire que le prix du bien est fixé dès la signature du contrat et ne peut être modifié par la suite. Le montant de la rente est également fixé dans le contrat et varie en fonction du sexe et de l’âge du vendeur au moment de la signature. En général, plus le vendeur est jeune, plus la rente sera élevée.

Lorsque le vendeur décède, l’acheteur devient propriétaire du bien et n’a plus à percevoir la rente. Il est important de noter que si le vendeur vit plus longtemps que prévu, l’acheteur peut être amené à payer des mensualités supplémentaires. De même, si le bien est vendu avant le décès du vendeur, celui-ci peut exiger le paiement de la totalité du prix du bien.

Où acheter un bien en viager ?

Le viager est un type de transaction immobilière particulier, dans laquelle le vendeur s’engage à céder son bien contre le versement d’une rente viagère. Cette rente est versée jusqu’au décès du vendeur ou jusqu’à ce qu’il atteigne une certaine âge, selon les termes de l’accord.

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier en viager, il existe plusieurs options. Vous pouvez vous adresser à une agence immobilière spécialisée dans les biens en viager, ou bien rechercher directement des annonces sur internet ou dans les journaux locaux. Les plateformes en ligne comme Viagers.fr mettent en relation des vendeurs et des acheteurs de biens en viager, et peuvent donc être une bonne option pour trouver le bien immobilier qui vous convient.

Quels sont les risques du viager ?

Le viager présente de nombreux risques, notamment financiers. En effet, si le vendeur du bien immobilier en viager meurt avant le terme du contrat, le acheteur ne percevra pas la totalité du montant du bien. De plus, le bien peut être revendu à un prix inférieur au prix d’achat initial en raison de l’état du bien et de son emplacement. Enfin, il est important de mentionner que le mode de paiement en viager peut être difficile à gérer pour les acheteurs qui ne disposent pas d’une source de revenus suffisante.